Revenu de source étrangère et impôts étrangers y relatifs

Présence d'une convention internationale

 

Absence d'une convention internationale

  • Lorsqu'un contribuable résident a des revenus provenant d'un Etat avec lequel le Grand-Duché de Luxembourg n'a pas conclu de convention internationale tendant à éviter la double imposition et qui sont soumis dans cet autre Etat à un impôt correspondant à l'impôt luxembourgeois sur le revenu, la fraction d'impôt correspondant à ces revenus est réduite à concurrence de l'impôt établi et payé à l'étranger.
  • Les dispositions qui précèdent sont applicables séparément par Etat de provenance des revenus. En ce qui concerne les revenus de capitaux de source étrangère, l'imputation de l'impôt étranger peut cependant se faire, sous certaines conditions et limitations, sur une base globale, c'est-à-dire sans faire application de la disposition ci-dessus prévoyant une imputation séparée par Etat de provenance.
  • Au cas où l'impôt étranger dépasse l'impôt luxembourgeois frappant le revenu étranger considéré, la partie excédentaire de l'impôt étranger payé est déductible de ce revenu.

Voir aussi : Les conventions internationales

 

 

Retour au glossaire

Dernière mise à jour