Investissements nouveaux faits dans une exploitation agricole

  • Aux fins de promouvoir la modernisation de l'agriculture, les exploitants agricoles, à l'exception des exploitants forestiers,
    • peuvent déduire de leur bénéfice une quote-part du prix d'acquisition ou prix de revient des investissements nouveaux en outillage et matériel productifs, ainsi qu'en aménagement de locaux servant à l'exploitation,
    • lorsque ces investissements sont réalisés en des exploitations sises au Grand-Duché de Luxembourg et qu'ils sont destinés à y rester d'une façon permanente.
  • Sont cependant exclus les investissements dont le prix d'acquisition ou prix de revient ne dépasse pas 867,63 € par bien d'investissement.
  • A partir de l'année d'imposition 2007, la déduction est fixée à:
    • 30% pour la 1ère tranche d'investissements nouveaux ne dépassant pas 150.000 € (148.736,11 € jusqu'en 2006) et à
    • 20% pour la 2e tranche dépassant la limite de 150.000 € (148.736,11 € jusqu'en 2006).

Retour au glossaire

Dernière mise à jour