Intérêts débiteurs en relation avec l’acquisition d’un terrain à bâtir

Les intérêts débiteurs en relation avec l’acquisition d’un terrain à bâtir, sans que celui-ci soit consécutivement construit, sont, en prinicpe, déductibles comme dépenses spéciales (DS).

Toutefois, lorsque le contribuable entame peu de temps après l’acquisition du terrain la construction d’un immeuble bâti destiné soit à ses besoins personnels d'habitation, soit à la perception d’un loyer, les intérêts débiteurs n’ont pas le caractère de dépenses spéciales, mais constituent des frais d'obtention qui sont intégralement déductibles dans la catégorie des revenus nets provenant de la location de biens.

voir aussi:

Retour au glossaire

Dernière mise à jour